Belle de Mai
Collège
Marseille
 

Projet musique, percussion et joutes verbales des Comores, avec M’foungoulié et Ahamada Smis

mardi 19 mars 2013, par KARMANN CHRISTINE

Percussions, chant et joutes verbales

L’action « Aux origines des Comores : rythmiques afro-arabes, chants, percussions et joutes verbales » consiste à mener des actions de sensibilisation autour de la musique, des rythmes et de la poésie orale comorienne auprès de collégiens.

Pour écouter les enregistrements des élèves du DAI 2011-12, cliquer ici : http://origines.lesateliers.free.fr/?p=26

Le Projet Origines « Origines » consiste à valoriser à travers la création d’un répertoire musical contemporain, la richesse culturelle des Comores et de ses diverses origines, africaines, océaniennes, perses et indiennes…

Au cours d’une recherche itinérante de trois mois, Ahamada Smis, poète et musicien, est allé à la rencontre de sa culture métisse en réalisant plusieurs résidences de création à l’international.

D’abord dans l’archipel des Comores, en janvier et février 2011, il a réalisé une résidence de 45 jours avec des instrumentistes et des musiciens locaux. Cette résidence, posant les bases de la création, a permis une première confrontation au public dans le cadre de sorties de résidences publiques et d’ateliers d’écriture sur les thèmes d’ « Origines ».

La création a conduit ensuite l’artiste en Tanzanie, permettant ainsi d’appréhender à la fois l’origine bantoue des comoriens et d’échanger autour de la langue swahilie, dont le shikomor (le comorien) est apparenté, et de traiter de l’émigration africaine des comoriens. Enfin, les résidences internationales se sont clôturées par un voyage à la Réunion, où l’artiste a travaillé sur le thème des engagés volontaires, dont les comoriens font partie. Cette main-d’œuvre au rabais, qui a servi à bâtir l’île après l’abolition de l’esclavage, est au fondement de la population réunionnaise.

Le projet « Origines » s’est décliné également à Marseille par une série de rencontres autour de la culture comorienne. En 2010-2011 nous avons sollicité l’auteur et conteur Salim Hatubou pour animer avec Ahamada Smis une série de rencontres autour de l’oralité et les littératures des Comores. En 2011-2012, nous réalisons des actions autour des musiques comoriennes, des rythmiques afro-arabes et des nyandous, joutes verbales traditionnelles des Comores.

Le projet aboutira en 2013 à la réalisation d’un album et d’une création scénique. En attendant cette échéance, la mise en œuvre de ce projet a inspiré deux spectacles à l’artiste : un spectacle musical jeune public, intitulé « Les chants de la mer », basé sur les berceuses comoriennes et une performance « Le vaisseau voyageur », reposant sur les nyandous et sur deux choeurs, dont la première représentation publique eu lieu en avril 2012 dans le cadre des Sirènes et Midi Net, petites formes produites par Lieux Publics (Centre National de Création). Classe de DAI de Mme Christine Karmann, leur professeur de français

C’est dans une classe de jeunes primo-arrivants agés entre 12 et 15 ans, issus de différentes origines que nous avons atterri. Ayant une majorité d’élèves comoriens, leur professeur a eu la bonne idée d’associer leur professeur de physique d’origine comorienne pour suivre également ce projet.

Nous avions l’expérience de notre intervention à Vitrolles, nous avons donc commencé le programme par la séance de rencontre et présentation du projet, suivie par les 2 séances de percussions chants co-animés par Mfoungoulié et Ahamada Smis. Il y avait là ceux qui découvraient la culture du voisin et ceux qui voyaient leur culture mise à l’honneur… Un beau moment d’échange. La musique reste une langue universelle et malgré les barrières de la langue, à la fin des ateliers chants percussions tous les élèves dansaient sur « Karidja changaya » une chanson de djalico qu’il venaient d’enregistrer.

Puis suivirent les ateliers nyandous finalisés comme à Vitrolles par l’enregistrement des nyandous accompagnés aux percussions par Mfoungoulié.

 
Collège Belle de Mai – 4 rue du Docteur Léon Perrin - 13003 Marseille – Responsable de publication : M.Dominique TESORIERE
Dernière mise à jour : mardi 7 avril 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille