Belle de Mai
Collège
Marseille
 

Mathématiques en DAI (Primo-arrivants).

mercredi 13 avril 2005

Voici quelques exemples de travaux en mathématiques, tels qu’ils ont été donnés aux élèves primo-arrivants du DAI (Dispositif d’Aide à l’Intégration). Certains pourraient aussi être utilisés dans des classes normales.

Travail sur les opérations du type "Lettris".
- Additions et soustractions avec abaque (les élèves en ont réalisées en technologie).
- Additions soustractions et multiplications posées "à l’arabe".

Word - 31 ko
additions posées à l’arabe
Word - 53.5 ko
soustractions posées
Word - 60.5 ko
addition abaque
OpenOffice.org - 8.9 ko
multiplications à l’arabe

Bilan : Les élèves connaissent déjà souvent les techniques opératoires. Ce travail permet de voir le vocabulaire et d’apprendre à nommer les nombres. Lettris est une "malette pédagogique" éditée par Nathan et qui est initialement destinée à la formation en alphabétisation pour adultes (cliquer pour le site). Les techniques opératoires proposées sont différentes des techniques que connaissent les élèves, ce qui permet de travailler avec les élèves les moins avancés tout en intéressant aussi les autres. L’utilisation d’abaques permet de donner du sens aux opérations, même pour des élèves qui ne comprennent pas le français.
Toutefois, il a été difficile de mettre rapidement à niveau les élèves qui ne connaissaient pas les techniques opératoires sans délaisser les autres.

Travail sur les décimaux :
- Activité sur l’ordre alphabétique et l’ordre des décimaux.
- Activité de mesure de segments avec des règles graduées dans diverses unités.

Word - 36.5 ko
ordre_lexicographique
Word - 104.5 ko
Règles graduées

Bilan : Les élèves ont l’habitude du classement alphabétique. Cela peut être un point de départ pour expliquer l’ordre des nombres décimaux.
Cependant, cette méthode ne donne aucune signification à la notion de nombre décimal. Il faut la compléter par d’autres types d’activités.

Travail sur les programmes de calcul :
- Chaînes de calculs à compléter en donnant au choix : le nombre de départ et/ou les opérateurs et/ou les résultats intermédiaires et/ou le nombre d’arrivée. Voici un exemple de fiche.
- Chaînes de calculs circulaires : les opérateurs sont imposés et l’élève doit trouver le(s) nombre(s) pour le(s)quel(s) la chaîne "cycle" (c’est une introduction à la résolution d’équations). Voici un lien vers des activités prévues pour classes-relais et qui contiennent ce type de travail.Voici le sommaire du dossier présenté sur Eduscol (car d’autres activités sont intéressantes).
- Résolution d’équation déjà faite mais dans laquelle l’élève doit commenter chaque étape. (Cette résolution peut être présentée sous forme classique ou en utilisant des balances.) Voici des exemples de fiches.

Word - 39.5 ko
chaines 1
Word - 40 ko
chaines 2
Word - 35 ko
chaines et prog 1
Word - 35 ko
chaines et prog 2
Word - 32 ko
balances et prog
Word - 30 ko
équations et prog

Bilan : La manipulation de chaînes de calculs permet de travailler le vocabulaire ainsi que la réciprocité entre multiplication / division et addition / soustraction.
De plus il peut servir à travailler la notion d’équation et celle d’expression.
L’annotation des étapes d’une résolution d’équation permet de travailler le vocabulaire, de donner du sens aux opérations (dans la forme avec les balances) et peut être poursuivie selon le niveau des élèves par : résolution d’équations de degré 1, travail sur les priorités dans les calculs, travail sur le calcul d’expression en substituant des valeurs aux variables...

Travail avec Géoplanw :
- Apprentissage de mots du vocabulaire de géométrie (dictée...).
- Ecriture collective de programmes de construction pour des figures simples (voici les figures).
- Sur géoplanw : les élèves ont des figures qu’ils doivent reproduire à l’écran. Ils doivent ensuite rédiger sur papier les programmes de constructions correspondant aux manipulations qu’ils ont faites sur le logiciel.

Zip - 422 octets
figure DAI

Voici un fichier géoplanw vide dont les menus ont été allégés (grâce à la commande : divers -> modifier les menus).
- Constructions en suivant un programme de construction donné.

Bilan : les élèves sont valorisés par l’utilisation de l’ordinateur. Cela enlève toute contrainte liée à la manipulation des instruments de géométrie et permet de se concentrer sur l’aspect linguistique. De plus, la rigueur dans l’utilisation des termes techniques de la géométrie (par opposition aux termes du langage courant) est motivée.
Par contre, l’utilisation du logiciel nécessite un apprentissage (en moyenne environ une heure) et la souris et certaines commandes (comme : créer -> point -> point libre -> dans le plan) sont difficiles à manipuler.

 
Collège Belle de Mai – 4 rue du Docteur Léon Perrin - 13003 Marseille – Responsable de publication : M.Dominique TESORIERE
Dernière mise à jour : samedi 28 mars 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille